La recherche spirituelle

Un « leap of faith » en Soi

           C’est un peu à rebours que s’est formé ce texte en moi car il y a bien longtemps que je m’intéresse à la spiritualité en me demandant Quoi C’est que c’est que ça la vie? Et comment ça se fait que? Tout au long de ma vie j’ai été tiré dans une recherche de compréhension toujours plus profonde du monde et de la réalité. Ce n’est que très récemment que j’ai pris conscience de ce fil d’Ariane et de sa valeur à la fois subjective et objective (ou subjective non-projective).

Il s’agit d’abord d’un « leap of faith » en Soi qu’il faut faire pour traverser, sans les contourner, les préjugés sur les pratiques spirituelles et la vie spirituelle de chacun pour arriver a une intégration de sa propre « religiosité », ou en d’autre mots, une souveraineté spirituelle. Je me demande d’ailleurs comment chaque individu gère ses différents plans de réalités et ce que cela révèle de l’univers?

Les sens pour l’autonomie, la souveraineté et l’évolution

            Nous sommes des êtres sensés et ces sens sont nos premiers et nos derniers repères. Sans sens nous devenons extrêmement manipulables et de quoi répondons-nous alors? J’ai déjà parlé de la quête de sens, ici il est question de perception de la réalité. Il s’agit donc de la Vue qui inclue le ressenti, l’empathie, la vue, le toucher, l’ouïe, l’odorat sur les différents plans physiques et subtiles. La quête de sens et nos perceptions sont évidemment intimement liées et interpénétrés.

Se libérer de l’ignorance,de l’illusion et la souffrance par la Vision

            Toute démarche d’illusion commence par manipuler les sens de l’autre, les magiciens de spectacles le savent comme les illusionnistes. La réussite d’une illusion nécessite de tromper nos sens. À l’inverse, aiguiser et grandir nos sens permet de confronter la réalité avec une plus grande force et de favoriser la conscience et la justesse. Il est question ici de justesse dans le sens que la conséquence est désirée en totalité. Les arts martiaux passent tous par aiguiser les sens pour voir ce qui se passe et pouvoir agir en conséquence. Je soupçonne que cela encourage fortement la libération et le grandissement des sens psychique comme la seconde vue et l’empathie. D’autant plus que les arts martiaux promouvoient la culture de l’harmonie intérieure, de la contemplation et du calme.

Les outils de la recherche scientifique comme des sens artificiels

            Nous pouvons extrapoler que les outils scientifiques servent d’extension de sens pour en arriver à une plus grande justesse de Vision de la réalité. Mais nous ne pouvons affirmer que ce que les outils scientifique n’arrivent pas à percevoir n’existe pas ni avec certitude que ceux-ci sont supérieur aux sens humains.

L’utilisation d’outils scientifique pour la recherche ainsi que la méthodologie dispendieuse et dite objective n’est pas la seule expérience valable. L’expérience directe de la réalité est aussi extrêmement importante et salutaire et rend compte que l’esprit humain à la capacité de devenir son propre guide. L’être humain est à un certain niveau d’avancement naturellement souverain. Selon moi, c’est dans sa nature et sa conscience à un potentiel énorme que plusieurs dont moi réalisent et grandissent.

Sens interne et vérité externe

            En fait les sens et donc notre conscience sont notre rapport premier avec le monde et la réalité, en reprendre possession c’est reprendre son pouvoir de percevoir de façon autonome dans le monde et la réalité. C’est une des clefs de la souveraineté et de l’autonomie individuelle. Carl R. Rogers avait d’ailleurs exposé que, selon son expérience, des troubles mentaux pouvaient naître lorsqu’un individu choisissaient d’agir en fonction d’une « vérité » incongruente avec ce qu’il percevait. Et je renchérie en disant que la santé est en rapport directe avec l’harmonie d’un individu. C’est à dire sa congruence avec sa/la nature et ses/les différents plans de réalité.

Pour plusieurs leur sens et leur perceptions sont atrophiés, répressés et même démonisés. Comment s’est établie cela? et pourquoi? Pour ceux que ça concerne, ça leur est parfois tellement évident qu’ils ne s’en rendent pas compte comme si leur vue était naturellement limité. Répondre à ces questions a été une partie de mes études en harmonisation énergétique. Pour harmoniser, il faut comprendre minimalement les disharmonies et surtout s’occuper des nôtres.

Les sens dans les relations

            Nos sens répondent du relationnel au monde et à la réalité. Mais plus que cela, la mise en commun, la communication, produit aussi ses sens, amplifie et stimule ceux de chacun des membres. C’est ce que je découvre au quotidien avec d’autres individus et d’autres forces de l’univers. Pensée au grandissement de votre sensibilité lorsque vous échanger des caresses avec d’autre, c’est tout à fait de cela qu’il est question.

Observer et grandir

            La recherche spirituel consiste selon moi à observer et étudiez la vie en intégrant ses plans subtiles. Elle est inclusive et concerne tous les aspects d’un individu et requiert de percevoir tous ces plans sinon la recherche reste beaucoup intellectuelle et perd tout repère direct avec la réalité.

Présentement, j’arrive à des avancements majeurs sur la nature humaine et ce que c’est que d’être humain et sur la santé bien sûr. C’est avec cette conscience que je fonde mon accompagnement. C’est ce qui lui donne sa justesse et sa saveur.

Une réponse sur « La recherche spirituelle »

  1. Julie

    Comment gérer notre réalité et ce que cela révèle de l’univers ;
    Les plus choyés finiront par savoir qui ils sont et ce qui les définissent. On lâche prise face à la vie en acceptent tout ce qui se passe. Ça révèle que l’univers est une infinité de possibilité pour celui/celle qui sait si risquer 😉 xx

Commentaires fermés